27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

Carmen Folguera présente la diététique chinoise le 21 janvier 2017

De 2011 à 2015, je me suis rendue une fois par trimestre dans le charmant village médiéval de Montpezat-de-Quercy, dans le Tarn-et-Garonne. Nul cours de qi gong dans les environs : les week-end que j’anime sont donc les bienvenus.
L’idée a germé lors d’une rencontre avec Christine Delagnes, au cours d’un stage Idogo (qi gong avec bâton). Nos échanges ont vite fait apparaître notre commune approche et conception de l’énergie, du qi gong et de la vie en général. Christine, pratiquante de karaté, est acupunctrice dans le village de Septfonds (82 240), intervient en hôpital et souhaite dans un proche avenir me faire également intervenir dans ce cadre hospitalier, elle enseigne également à l’Académie Wang de Médecine Traditionnelle Chinoise de Toulouse.
 

Au cours d’une de nos nombreuses conversations dînatoires, je me lamente sur la mauvaise qualité et relation à la nourriture, des gens en général et d’une de mes élèves en particulier. Je me rappelle avoir dit « nous sommes ce que nous mangeons » (je n’ai rien inventé, d’autres l’ont dit bien mieux que moi). Christine, passionnée par la diététique chinoise, m’a immédiatement répondu que l’on pouvait agir par les aliments pour une meilleure qualité de vie et pour nous transformer. Evidemment, la diététique est l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise et si l'on peut se soigner par l’alimentation, on peut aussi évoluer en changeant ses habitudes.
Une idée en entraînant une autre, la combinaison « nourriture intérieure et nourriture extérieure » nous semble une évidence. Le lien avec la 3ème méthode du Zhi Neng Qi Gong sur les organes que je transmets lors de ces week-end, me saute aux yeux. Cet enchaînement est long et complexe et le temps consacré à son apprentissage est largement insuffisant. Soudain, nos pensées à nouveau se croisent et se rencontrent et tout devient d’une clarté à toute épreuve.

A raison d’un week-end, non plus par trimestre calendaire mais par saison, nous allons proposer l’étude de la diététique alliée à l’exercice correspondant dans la 3ème méthode. La prochaine saison étant l’automne et l’organe associé le poumon sera le thème du week-end suivant.
La diététique chinoise utilise nombre de produits uniquement disponibles en épicerie chinoise ou dans des magasins très spécialisés, qu’on ne trouve pas à Septfonds ou à Montpezat. Notre enthousiasme retombe un peu.
Annick, l'organisatrice des week-end et qui jusqu’alors ne faisait que nous écouter, intervient. On peut toujours remplacer certains produits et s’inspirer des principes de la diététique chinoise appliqués à nos produits locaux, saisonniers et bio… Par ailleurs, elle suggère d’expérimenter concrètement la chose…. C’est-à-dire concevoir des ateliers-cuisine dans lesquels les stagiaires prépareraient eux-mêmes leurs repas, en alternance avec la théorie sur la diététique et la pratique du qi gong !!!!
Le projet prend soudain des proportions inattendues. Je suis à la fois emballée et inquiète. Mon souci concerne ces ateliers de cuisine ; si nous sommes nombreux, les préparations culinaires vont prendre beaucoup de temps. Annick me rassure en me parlant de son expérience professionnelle. Elle a été formatrice depuis plus de 20 ans en communication dans le management des personnes et des groupes et a l’expérience de cuisiner jusqu’à cent couverts. Moi-même, j'ai pu apprécier ses talents de cuisinière hors-pair lors de mes différents séjours.

C'est ainsi qu'en même temps que mes élèves, j'ai été introduite aux fondamentaux de la diététique chinoise, fondamentaux simplifiés et adaptés.... Ces principes de base reposent sur les connaissances des plus grands spécialistes occidentaux, Philippe Sionneau et Jean-Marc Eyssalet.
La journée du 21 janvier tâchera d'exposer les règles générales de la diététique chinoise dans la perspective d'un meilleur équilibre alimentaire pour une bonne santé. Nous écarterons l'utilisation de la diététique comme un remède à une pathologie spécifique, du fait de sa complexité. L'approche sera revisitée et réduite à des principes simples, de bon sens, appliqués au rythme des saisons, des organes et des émotions. Resituée dans le contexte de la pensée traditionnelle chinoise (d'après les grands textes classiques), issue de la loi des 5 éléments, nous résumerons la sagesse alimentaire en étudiant la nature, la saveur et la propriété des aliments, leurs modes de préparation et de cuisson et proposerons des exemples de menu ainsi qu'un certain nombre de recettes.

Réserver une place pour la conférence du 21 janvier 2017 (réservée aux licenciés FAEMC)

 

Carmen Folguera
Proche disciple de maître Zhou Jing Hong, Carmen Folguera, professeur certifié de la Fédération des arts énergétiques chinois, transmet les principes du Zhi Neng Qi Gong en s'appuyant sur ses vingt années de pratique et d'enseignement ainsi que sur son expérience en danse contemporaine. Ce double parcours lui permet de mettre en résonance les mouvements du corps et de l'esprit. Carmen collabore avec le Groupe de Recherches et d'Etudes en Thérapies Transpersonnelles, écrit des articles, a co-traduit le Yi King (Premier des grands textes classiques de la pensée chinoise) et continue à approfondir ses propres connaissances de la voie.