27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

Anya Méot nous a quittés

Le président Christian DESPORT,  Hugues DERIAZ et les membres fondateurs de la FAEMC ont la douleur de vous faire part du décès d’Anya Méot le 1er mai. Son projet de fédération de tous les arts énergétiques et martiaux chinois, visionnaire en 1989, fondé sur la préservation de la diversité de nos arts, reste le socle de notre communauté.
 
Anya Meot

Anya MEOT a commencé le taichi chuan en 1975 directement dans l'Ecole Tung et l'a transmis depuis 1979.
A l’écoute des enseignants de taichi chuan traditionnel de tous styles, elle cerne le besoin d’une structure dédiée aux arts chinois. Elle raconte qu’en 1989, elle lance l'idée d'une Fédération : Hugues DERIAZ la prend au mot et rédige avec Roger MASTINI des statuts, fondations de la Fédération Française des Tai Chi Chuan Traditionnels.
Vice-présidente de la Fédération de 1989 à 2011 pour les arts martiaux chinois internes, puis administratrice, elle a réuni en collège les experts des différents styles, leur offrant une plateforme de travail et d’échanges fructueux : un diplôme homologué par le Ministère couronne en 1999 les efforts fournis pour la reconnaissance des arts martiaux chinois internes traditionnels.
Elle a mené de front nuit et jour le développement de la Fédération et celui de son association, Toum, créée en 1983 : elle a formé environ 250 enseignants, tous diplômés, en France ou en Italie, Espagne, Roumanie, Grèce, Allemagne, Pays-Bas, Russie, et a suscité ainsi la création de nombreuses associations consacrées au taichi chuan traditionnel. Le 9e duan neijia de la FAEMC lui a été décerné en novembre 2021.
Elle a œuvré également au développement des relations avec les experts de tous les pays d’Europe, réunis au sein de la TCFE, fédération européenne de taichi chuan et qigong.

Anya Méot est décédée le 1er mai 2022.

Lire l'article "Femmes du Tao"