27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

Bonne année du chien de terre !

Chien lion - Taiwan - photo C. BernapelLe chien-lion (shih-tzu kou), est appelé ainsi en raison de son manteau hirsute. Les chinois ont appliqué ce nom à tous les chiens aux longs poils, qu’ils soient chinois ou d’origine étrangère, grands ou petits.
Pour les empereurs chinois, considérés comme des fils du ciel et l’image terrestre de Bouddha, le symbole du lion représentait l’assise même de leurs pouvoirs divins. Il était donc naturel que les Shih-tzu Kou soient façonnés pour ressembler au mythique compagnon de Bouddha, afin d’accompagner les empereurs.
A défaut de pouvoir conserver des lions dans les régions nordiques de la Chine, les empereurs prirent l’habitude de s’entourer de petits chiens dont l’aspect pouvait rappeler l’image du lion. C’est ainsi qu’on en fit l’élevage, essentiellement pour son aspect visuel.

 

Chien lion - Taiwan - photo C. BernapelLes lions gardiens ou lions gardiens impériaux chinois, traditionnellement appelés en chinois simplement shi, et souvent appelés «lions de Fô» ou «chiens de Fô» en Occident, sont une représentation commune du lion dans la Chine impériale.
Ils montent la garde par paire à l'entrée des temples : celui de droite a une patte posée sur une sphère représentant le monde, et celui de gauche a son petit, symbolisant le cycle de la vie, près de la patte gauche.

Bonne année du chien de terre !

photos C. Bernapel

 

Lire l'article paru dans Yimag.fr sur les nianhua, estampes du nouvel an chinois